x
Faites pousser de l'ail à coût zéro…
Bouclettes et cheveux ondulés sans fer : découvrez la méthode simple pour un look fantastique 11 conseils domestiques super utiles pour vous faciliter le quotidien

Faites pousser de l'ail à coût zéro en partant d'une seule gousse

16 Septembre 2022 • Par Laura Sichi
1.024
Advertisement

Il y a des légumes qui ne manquent jamais dans nos cuisines, ces ingrédients qui finissent par être utilisés dans la préparation de chaque plat, surtout quand ils apportent une saveur que beaucoup apprécient. L'une d'elle est l'ail, sans lequel de nombreux plats, des sauces aux viandes, poisson et légumes cuits, n'auraient pas la même saveur caractéristique.

Il y a ceux qui préfèrent le blanc au rouge, d'autres qui n'utilisent qu'une pointe et qui n'ont pas peur d'exagérer : chacun a ses habitudes, mais l'ail finit par être présent dans les caves de tous les foyers.

Il s'agit, de plus, d'un bulbe plutôt facile à cultiver, à tel point que maintenant, on peut en trouver de grandes réserves à acheter sur les marchés ou dans les supermarchés tout au long de l'année. Mais avez-vous pensé à les cultiver directement chez vous ? Il ne faut pas, en effet, avoir nécessairement un coin de jardin sur le balcon ou dans le jardin : vous pouvez y parvenir avec un pot suffisamment large chez vous. 

Et la chose la plus intéressante, c'est que pour essayer, une gousse de celles que l'on cuisine d'habitude peuvent suffire. 

Avant de commencer à vous expliquer  comment faire, il faut faire une précision : l'ail qui nous achetons ne donne pas toujours les résultats espérés. Ou mieux : il produira quasiment toujours des feuilles comestibles très bonnes) mais il n'est pas dit que ce soit un bulbe qui produit ensuite en poussant de nombreuses autres gousses à manger la saison d'après. Il est plus facile que cela fonctionne avec des bulbes qui sont vendus spécialement pour la culture.

Encore, certains préfèrent laisser tremper les gousses (qui sont encore bien intègres, avec ou sans le bourgeon) avant de les mettre dans le sol, pour mieux les protéger des maladies et des champignons. C'est une question de goût, mais si vous voulez, faites comme ça : préparez une solution d'eau avec du fertilisant (suivez les proportions indiquées sur les emballages), et du bicarbonate de soude (les quantités ne sont jamais précises, mais il est préférable de ne pas exagérer). 

Sinon, vous pouvez aussi les laisser dans de l'alcool isopropylique. 

Préparez la terre, qui devra être riche et meuble (celle que vous utilisez pour faire le jardin conviendra parfaitement), et évidemment vous pouvez aussi l'enrichir de compost. 

Plantez donc chaque bulbe à 3 cm environ sous la surface, avec la pointe vers le haut. Le pot dans lequel vous les mettrez devra faire au moins 20 cm de profondeur. 

Selon la variété, vous devez penser aux distances : si le bulbe est grand, il faudra 15 cm entre les gousses, sinon 10. Certains les plantent plus proches, pour ensuite les déplacer quands ils deviennent plus grands, mais c'est un travail en plus et l'on oblige chaque plante à " lutter " avec les autres pour les nutriments du sol. 

Souvent, on préfère les planter à l'automne, mais aussi durant le printemps. Dans le premier cas, vous les récolterez en juin et juillet alors que dans le second cas un peu après. 

Ce sont des plantes qui aiment la lumière du soleil et elles doivent être arrosées régulièrement, mais sans saturer le terreau (ils risqueraient de pourrir, comme tous les bulbes) trop souvent. Attendez toujours que la terre ait bien séché avant d'intervenir de nouveau, et ne donnez pas d'eau (ou très peu), durant l'hiver. 

Aimeriez-vous cultiver l'ail à la maison ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci