Le mythe de l'aspirine pour l'entretien des plantes

par Laura S.

03 Novembre 2023

Le mythe de l'aspirine pour l'entretien des plantes
Advertisement

Parmi tous les remèdes de grand-mère dont on parle pour les amateurs des plantes vertes, on retrouve l'aspirine, qui permet d'entretenir les plantes ou d'en stimuler la croissance. On parle en particulier des bienfaits des aspirines périmées, qui deviendraient ainsi des alliés utiles pour l'entretien des jardins et des balcons. 

Qu'y a-t-il de vrai dans tout cela ? Est-ce que cela peut vraiment permettre de stimuler la croissance des plantes, ou les aider à les récupérer en cas de stress ? La réponse n'est pas univoque, et il y a même certaines études qui essaient d'analyser l'impact de ce médicament si commun, et économique, sur le règne végétal. Essayons d'y voir un peu plus clair. 

Advertisement

Aspirine pour les plantes : de quelle façon est-ce efficace

Aspirine pour les plantes : de quelle façon est-ce efficace

Anna Shvets/Pexels

L'aspirine est un médicament à base d'acide acétylsalicylique, lui-même un dérivé acétylé de l'acide salicylique qui a des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques bien connues. Nous l'utilisons quand nous avons quelques douleurs ou inflammations, y compris de la fièvre. Et alors, comment peut-il être utile pour les plantes ? 

En réalité, il y a plusieurs études qui ont montré que cet acide est un composant essentiel de la résistance des plantes aux agents pathogènes. D'autres recherches ont ensuite analysé la capacité de l'aspirine à aider les plantes à réagir aux conditions environnementales défavorables, comme une présence excessive de sel dans le sol, ou les stress de type osmotique (qui sont liés, par exemple, à une carence en sel ou en eau). 

Ainsi, pour les plantes qui sont soumises au stress, l'aspirine pourrait moduler de nombreux aspects métaboliques, y compris le système de défense contre les dommages oxydatifs, par la limitation de l'accumulation de radicaux libres.

Advertisement

Comment administrer l'aspirine aux plantes

Comment administrer l'aspirine aux plantes

Olga Lioncat/Pexels

Il y a plusieurs manières de donner de l'aspirine aux plantes, et bien que l'on puisse entendre dire que les médicaments périmés puissent convenir, il est probable qu'ils aient moins d'efficacité sur les plantes, mais il est difficile de comprendre de combien l'efficacité diminue, donc dans ce cas ausssi si vous voulez essayer, il est préférable de ne pas trop concentrer les doses. 

L'administration advient toujours par l'eau d'arrosage. Généralement, on conseille une aspirine par litre d'eau (3 aspirines pour un gallon, qui correspond environ à 3,7 litres). La préparation est simple : faites fondre les aspirines dans l'eau, attendez quelques minutes que tout ait fondu et ne soit pas encore en suspension. Ajoutez ensuite quelques gouttes de liquide vaisselle biologique, qui aide à faire adhérer la solution, et se mélange lentement avec tous les ingrédients.

Transvasez la préparation dans un vaporisateur à utiliser dans le jardin et vaporisez sur les feuilles et les tiges des plantes.

La fréquence est basse : il est conseillé de le faire une fois par mois et pas plus, et quand le matin il n'y a plus d'humidité sur les plantes. Mais si vous le faites durant une période très chaude de l'année, il est préférable de le faire le soir au lever du soleil ou tôt : l'humidité s'évaporera.

Avez-vous déjà testé ce remède pour les plantes ? 

Advertisement