Semer la pelouse l'hiver ? C’est possible : nous vous expliquons comment faire

par Laura S.

12 Décembre 2023

Semer la pelouse l'hiver ? C’est possible : nous vous expliquons comment faire
Advertisement

La période hivernale, avec ses températures froides et ses gelées nocturnes, a toujours été considérée comme un moment critique pour la culture des potagers et des jardins. En effet, pendant cette saison, nos pelouses subissent de nombreux dégâts, jaunissent et finissent par arriver au printemps avec des irrégularités inesthétiques pour la couverture du sol.

Les précipitations abondantes risquent aussi d’endommager les pelouses, les sols sont compacts et des zones de stagnation hydrique. L’humidité hivernale est toutefois primordiale pour créer des réserves d’eau pour la saison chaude et sèche qui arrive, et cela nous aide à comprendre l’importance de cette saison pour que notre pelouse reste toujours en bonne santé.

Est-ce donc impossible de semer et de prendre soin de sa pelouse durant l'hiver ? En réalité non, il suffit juste de le faire correctement. Que vous souhaitiez semer une nouvelle pelouse ou simplement réparer les dégâts des saisons passées, l’hiver aussi peut être un bon moment pour planter et prendre soin de sa pelouse.

Vous ne savez pas comment faire ? Nous vous l’expliquons ci-dessous.

Advertisement

La pelouse l'hiver : quelques indications

La pelouse l'hiver : quelques indications

Wikimedia Commons

L'hiver, l’herbe de la pelouse entre dans un état de dormance, ralentissant ses activités végétatives si la température reste durant toute la journée négative ou proche de zéro degrés. En revanche, si les températures sont plus élevées, l’activité métabolique est maintenue et il est donc nécessaire d'apporter les bons nutriments  ; vous pouvez utiliser à cet effet un engrais potassique, qui permettra à la pelouse de survivre pendant toute la saison.

Si certaines zones de votre pelouse doivent être restaurées ou si vous semez votre pelouse pour la première fois, vous devez garder à l’esprit que les graines ne germent que si la température reste au-dessus des 10 degrés. Les ray-grass tétraploïdes garantissent une meilleure résistance, jusqu'à 5°C et leur utilisation pourra vous être utile si vous décidez de semer l'hiver.

L’humidité excessive peut également ralentir ou endommager la germination et la croissance, c’est pourquoi il est important de préparer correctement le sol avec un terreau très drainant et de l’aérer en faisant des trous avec une fourche ou une machine spéciale.

Advertisement

Le semis de dormance

Le semis de dormance

Pxhere

Compte tenu de ces besoins, il serait préférable de semer à la fin de l’hiver, lorsque les températures commencent déjà à être plus élevées en préparant le retour du printemps. Il existe cependant une autre possibilité connue sous le nom de semis de dormance : cette méthode vous permet de gagner du temps au printemps, de vous assurer une croissance plus précoce de la pelouse et de vous laisser plus de temps pour d’autres projets à la maison.

Une fois dans la terre, la graine peut rester dans un état de dormance jusqu’à ce que les bonnes conditions de germination soient réunies ; cette technique est appelée semis de dormance et vous permet d’obtenir une croissance plus rapide à la fin du printemps. La neige ne peut pas endommager votre semis, elle sera utile pour créer une couche protectrice contre les températures trop froides de l’hiver tout en maintenant la dormance. Une hausse soudaine et momentanée des températures pourrait au contraire être nocive, provoquant le départ de la germination et mettant ensuite à dure épreuve les jeunes plantes. C'est pour cela qu'il est important de choisir des espèces qui résistent au gel même une fois qu'elles ont germé.

Avec le semis de dormance, il est donc possible de semer la pelouse même durant l'hiver. Si vous pensez que c’est le moment idéal pour vous, il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail.

Et une fois que vous avez semé, asseyez-vous et attendez le printemps.

Advertisement