Kokedama : origines et explication de cette technique de culture japonaise

par Laura S.

23 Janvier 2024

Kokedama : origines et explication de cette technique de culture japonaise
Advertisement

En japonais, son nom signifie perle de mousse et en effet, le kokedema est une boule de terreau recouverte de mousse dans laquelle on peut cultiver de petites plantes sans avoir recours à l'utilisation d'un vase. Appelé aussi bonsaï volant, il est généralement utilisé pour créer des jardins suspendus, mais il peut aussi être simplement posé sur un plateau et utilisé comme objet déco ou comme centre de table, créant ainsi une atmosphère de jardin zen. 

Selon la légende, ses origines seraient à attribuer à un paysan très pauvre qui inventa cette technique en englobant sa plante préférée dans un mélange de boue recouvert de mousse, pour la cultiver, même sans pot. Au Japon, cette technique est pratique depuis 1600, et elle a rencontré une certaine popularité, car elle permet de cultiver des plantes de petites dimensions, et elle se diffuse comme l'évolution de la technique du bonsaï kengai, qui s'inspire de la nature qui prospère en milieu hostile. 

Comment préparer un kokedema et comment l'utiliser ? Découvrez-le ci-dessous.

Advertisement

Comment préparer un kokedama

Comment préparer un kokedama

@cyricybernated/Instagram

La réalisation d'un kokedama est assez simple et il n'y a pas besoin d'avoir des notions de jardinage en particulier ; voilà de quoi vous aurez besoin : 

  • terreau acide et boueux : on le réalise en mélangeant de la tourbe (ketotsuchi) et de l'argile (akadama), 
  • de la mousse fraîche ou de la mousse de tourbe (sphaigne) ;
  • un filet en plastique comme celui que l'on utilise pour les fruits ;
  • du fil nylon et da la ficelle ; 
  • des plantes jeunes saines et robustes.

Commencez par préparer le substrat, que vous obtiendrez en mélangeant 1/4 de tourbe et 1/4 d'argile, jusqu'à obtenir un mélange boueux homogène auquel vous donnerez la forme d'une sphère. Prenez ensuite la plante et nettoyez les racines avant de les insérer directement à l'intérieur de la sphère qui les recouvrira. Recouvrez la sphère avec de la mousse ou de la sphainge, et fixez-la avec un filet en plastique, du nylon ou de la ficelle, et trempez-la dans de l'eau pendant 2 heures. 

Au terme du temps de repos dans l'eau, votre kokedema est prêt à être placé où vous le préférez, après que vous l'ayez délicatement essoré pour éliminer l'eau en trop.

Advertisement

Les utilisations du kokedama

Les utilisations du kokedama

@suzuranra/Instagram

Parfaits comme idées cadeaux, originaux et durables, les kokedamas sont appréciés dans la décoration d'intérieur pour leur valeur décorative élevée. Les plantes qui se prêtent à ce type de culture sont, comme on l'a déjà dit plus haut, les plantes de petites dimensions, et celles qui sont le plus utilisées sont en effet les mini-orchidées, les succulentes, les fougères, les anthuriums, les bégonias, les philodendrons, les pothos et tout un tas d'autres plantes d'appartement, même si les kokedamas réalisés avec les bonsaïs ont plus de charme et représentent le summum de la perfection et de la beauté.

Les exigences de culture varient en fonctionl des espèces choisies et ne diffèrent pas de la culture classique à part au niveau de l'arrosage, qui s'effectuera en laissant le kokedama tremper dans de l'eau pendant 5 minutes environ. 

Vous pourrez utiliser vos kokedamas en les suspendant au plafond avec du fil nylon ou de la ficelle, et en créant de magnifiques jardins suspendus. Si vous le préférez, vous pouvez les poser sur un petit plateau ou dans un bol et les exposer comme de magnifiques centres de table ou objets décos. Choisissez le bois ou la pierre pour un effet totalement naturel, la céramique ou le verre pour créer de beaux contrastes. 

Avec quelle plante allez-vous réaliser votre kokedama ?

Advertisement