x
Sansevieria : les astuces pour cultiver…
Des volets parfaits grâce à ces quelques techniques : comment les nettoyer efficacement sans trop d'efforts 9 astuces utiles pour maintenir la fraicheur à la maison et moins utiliser la clim

Sansevieria : les astuces pour cultiver une plante facile et parfaite pour meubler

22 Août 2022 • Par Laura Sichi
1.170
Advertisement

En feuilletant des catalogues de déco, ou des galeries photos avec des inspirations de designs d'intérieurs, il est facile de reconnaître une série de plantes, et parmi celles-ci se trouve presque toujours la Sansevieria. En réalité, le nom identifie un large groupe de plantes, dont seulement un type a les feuilles longues et pointues, plutôt coriaces et parfois - une espèce en particulier, la trifasciata, avec le bord jaune. 

C'est ce groupe qui a le plus de succès comme plante d'appartement, étant donné son incroyable facilité de culture : ce sont en effet des exemplaires qui ne demandent pas beaucoup d'entretien, au point de pouvoir être " oubliés " pendant quelques semaines. C'est pour cela, la combinaison de leur aspect unique et de ce succès chez ceux qui n'ont pas la main verte justifie leur popularité un peu dans le monde entier.

Comment se cultive la sansevieria ? Lisez ci-dessous pour le découvrir.

image: Pexels

Exposition et climat : elles ne doivent pas être exposées directement aux rayons du soleil, surtout durant les périodes les plus chaudes de l'année. Elles aiment en effet les emplacement lumineux mais pas en plein soleil, et tolèrent aussi un emplacement un peu plus à l'ombre. Quant aux températures idéales, elles se situent autour des 13°C et 18°C, même si elles peuvent résister jusqu'à 30°C (mais pas pour des périodes prolongées). Elles n'aiment pas les courants d'air, évitez donc de les placer près des fenêtres ou des portes qui seront souvent ouvertes pendant l'hiver.

Irrigation : les feuilles de cette plante sont charnues, et elle est en effet considérée comme une (semi) succulente. C'est pour cette raison qu'elle parvient à tolérer de longues périodes de sécheresse, et on peut plus facilement la faire mourir à cause d'un arrosage trop excessif. Il faut l'arroser seulement quand le sol est complètement sec (enfilez un doigt de profondeur pour contrôler), et avec modération. Dans les périodes les plus chaudes de l'année, en plein été, on arrive à une fois par semaine ou dix jours, alors que l'hiver une fois par mois ou même plus d'un mois suffit. 

N'utilisez pas de soucoupes où s'accumule l'eau, cela amène presque toujours à la pourriture des racines.

Sol : les exigences hydriques décrites font comprendre que cette plante ne supporte pas les stagnations hydriques, donc le sol doit être bien drainant. Quant à sa composition, il n'y a pas d'exigences particulières, bien qu'il soit préférable d'utiliser un terreau fertile, dont la plante prendra tout ce dont elle a besoin sans donc avoir à apporter un entretien supplémentaire.

Engrais : il est conseillé d'utiliser un engrais liquide au printemps, une fois par mois seulement. On peut continuer l'été à part durant les périodes de forte chaleur. Il faut suspendre l'été et l'hiver.

Taille : on ne doit pas couper les feuilles, mais au fur et à mesure qu'elles sècheront, il faudra les éliminer ! 

 

C'est l'une des plantes qui résistent aussi chez ceux qui n'ont pas forcément la main verte, ça vaut la peine d'essayer !

Tags: NatureGuidesJardinage
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci