x
Beaucoup de beauté, peu d'efforts :…
À quoi ça sert ? 10 fonctionnalités insoupçonnées cachées des objets communs 8 idées géniales pour vivre la vie de façon plus efficace

Beaucoup de beauté, peu d'efforts : les étapes à suivre pour donner vie à un jardin qui résistera à la sécheresse

26 Août 2022 • Par Laura Sichi
544
Advertisement

Traditionnellement, l'idée d'un beau jardin réussi va de pair avec l'image d'un jardin vert et d'arbres et plantes qui donnent du mouvement au paysage de différentes façons selon les goûts et les possibilités de chacun. Cet idéal garde toujours son charme, mais demande aussi un entretien constant se traduisant surtout en une grande consommation en eau pour la plupart de l'année, et surtout l'été. 

Les changements climatiques nous mettent souvent face à l'impossibilité de maintenir certains standards, et bien que cela puisse comporter d'une part de renoncer à ce paysage aux tons verts plus " frais ", cela ne veut pas dire pour autant qu'il faille se priver de beauté et de confort. 

L'envie de diminuer les dépenses de gestion (et les efforts) peut devenir l'occasion d'un défi fascinant : penser pouvoir donner vie à un beau paysage, accueillant et surtout capable de mieux résister aux périodes de sécheresse. Ce n'est pas une mission impossible, il suffit de savoir l'affronter avec justesse. 

Le terrain doit être riche en substances organiques. Si ce n'est pas le cas du vôtre, avant de planter le moindre exemplaire, travaillez-le bien en intégrant du compost, mais aussi de l'écorce composée ou du fumier fermenté en profondeur. C'est un travail long et fatigant, mais il préparera la " scène " pour une croissance spectaculaire et luxuriante. 

Sachez aussi reconnaître le type de sol (s'il est plus acide, argileux, drainant ou non, etc), afin de bien choisir les plantes selon ce paramètre. Elles seront plus capables de tolérer les variations climatiques et seront moins exposées à l'attaque de parasites ou aux maladies. 

Quelles plantes ? Étudiez bien les caractéristiques du jardin, surtout en termes de température et d'exposition, et choisissez les plantes (des annuelles aux arbres), après une recherche. D'habitude, on préfère les plantes qui ont des feuilles argentées ou gris-vertes, parce qu'elles savent mieux refléter les rayons du soleil.

Habituez-les à de rares irrigations : si vous les arrosez tous les jours, elles ne seront pas poussées à " s'en sortir par elles-mêmes, " donc chaque année, au fur et à mesure que la chaleur arrivera, essayez d'espacer autant que possible les arrosages, en trouvant le rythme à maintenir l'été tant que les températures élevées et le manque de précipitation durereont. Les racines pousseront vers le bas, cherchant par elles-mêmes l'eau en profondeur.

Advertisement

Décorer avec des éléments naturels et artificiels aide à rendre le jardin plus beau et plus accueillant. Donc des parcours, des murs de contention, des bordures mais aussi des sculptures et des objets d'art d'extérieur. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination avec des matériaux, des formes et des couleurs qui soient le complément parfait du fond naturel créé avec les plantes.

Pensez aussi à la beauté des zones recouvertes de gravier, avec des petites plantes, et des zones plus denses de végétation qui viendront encadrer le tout. Dans tous les cas, réduisez les zones consacrées à la pelouse quand c'est possible. 

Même le type de paillis, indispensable pour retenir l'humidité, aide à décorer.

Plantez les exemplaires quand ils sont encore jeunes : acheter des plantes plus grandes garantit un effet immédiat, mais le traumatisme du repiquage est plus important dans les climats arides. Par contre, quand la plante est habituée dès le départ à son habitat, elle s'adaptera aux conditions qui l'entourent, devenant plus résistante au fil des années. Il est préférable de planter en automne, quand il fait moins chaud, avec tout le temps nécessaire pour qu'elle prenne racine avant l'arrivée du froid de l'hiver. 

Une autre technique utile est de tremper dans l'eau les pots des plantes que vous êtes sur le point d'enterrer, afin qu'elles s'imprègnent bien : mettez-les dans une bassine ou un seau d'eau, et laissez-les jusqu'à ce que les bulles d'air ne remontent plus, puis retirez-les et laissez-les égoutter. Quand elles ne perdront plus d'eau, vous pourrez les poser dans le trou ou dans la jardinière que vous aurez choisie. 

Vous trouverez d'autres informations utiles sur comment créer un jardin résistant à la sécheresse ici.

Tags: NatureGuidesJardinage
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci