Bois de chauffage : apprenez à le faire sécher rapidement afin qu'il brûle mieux

par Laura S.

23 Décembre 2023

Bois de chauffage : apprenez à le faire sécher rapidement afin qu'il brûle mieux
Advertisement

Chaque hiver, le bois de chauffage est une ressource importante pour un grand nombre de foyers : ceux qui ont des cheminées et des poêles s'en servent pendant des mois, et font généralement un stock à temps. ll faudrait dans l'idéal constituer son stock une année sur l'autre, afin que chaque morceau de bois ait le temps de sécher à temps ; stocker l'été pour l'hiver convient aussi, mais quand le stock, se réduit au dernier moment, ce n'est pas si évident. 

On estime qu'un morceau de bois coupé depuis peu détient de l'humidité à 30%, et en réalité même quand nous avons un tas de bois bien sec, s'il est exposé aux intempéries ou à des températures extérieures (comme cela est souvent le cas), il peut se mouiller et être moins efficace au moment de brûler. Voilà pourquoi il est préférable d'adopter des stratagèmes pour le faire sécher au mieux !  

Advertisement

Stocker le bois : combien de temps avant faut-il le faire ?

Stocker le bois : combien de temps avant faut-il le faire ?

wirestock/Freepik

S'il faut normalement avoir le bois de chauffage pour la fin de l'automne, il ne vaudrait mieux ne pas attendre la fin de l'été. En effet, on estime qu'en 2-3 mois, le bois commence à être sec. 

Quand le bois est sec, en plus de brûler plus facilement et de perdre de la chaleur, il n'émet plus trop de fumée. Et, par conséquent, il libère moins de substances qui, en se mélangeant avec la suie de cheminée, formant la créosote, cette concrétion foncée qui adhère aux parois des conduits de fumée, et qui non seulement la rend moins efficace, mais qui représente aussi un risque d'incendie.

Advertisement

Que faire pour faire sécher le bois plus rapidement

Que faire pour faire sécher le bois plus rapidement

ededchechine/Freepik

Bien couper le bois : cela signifie surtout couper des morceaux dont la longueur correspond à nos poêles et cheminées. Mais, surtout quand il y a des morceaux dont le diamètre est suffisamment, large, couper chaque morceau dans la longueur, en suivant le grain du bois. De cette façon, on peut augmenter la surface interne qui restera exposée à l'air, et l'humidité pourra s'évaporer plus facilement.

Recouvrez les piles de bois quand il commence à faire mauvais temps. Quand il pleut, vous devez l'abriter autant que possible, et dès qu'il recommence à faire beau, il faudrait l'exposer à la lumière. 

Quand vous rangez votre bois, ne faites pas des piles trop compactes : laissez des espaces vides afin que l'air passe bien et qu'il n'y ait pas d'humidité qui s'accumule. 

Certains utilisent aussi un déshumidificateur, mais seulement quand le bois est à l'intérieur. Et c'est justement avec précaution qu'il faut stocker le bois à l'intérieur de la maison : en conserver de trop grandes quantités peut être la recette pour amener des animaux domestiques idésirables, mais si vous avez un espace de rangement près de la maison, à l'abri des intempéries, c'est toujours une bonne idée de faire une pile là, à utiliser au fur et à mesure durant la semaine. Poser le bois que vous ramenez de l'extérieur au-dessus de la cheminée (quand c'est possible de le faire en fonction du modèle), ou sur les espaces autour de la base de la cheminée (mais quand il y a aucun risque d'incendie), cela accélère le processus de séchage des morceaux que vous mettez dans le feu. 

Bref, un travail continu, mais qui a de grands avantages !

Advertisement