Les limaces et les escargots sont-ils toujours les grands ennemis de notre jardin ?

par Laura S.

11 Mai 2024

Quand et comment ils peuvent nous être utiles
Advertisement

Les limaces et les escargots sont très présents dans nos jardins, et souvent on les voit comme des ennemis pour nos plantes, dont nous débarrasser au plus vite. Mais sommes-nous vraiment certains qu'ils sont si mauvais pour notre jardin ?

Il y a plusieurs types de limaces, et leur alimentation varie aussi en fonction des espèces, les rendant plus ou moins dangereuses et utiles pour nos cultures. 

Quels sont donc les cas où les limaces se révèlent utiles pour nos jardins ? Nous vous l'expliquons ci-dessous.

Advertisement

Quand les escargots et les limaces sont utiles pour nos jardins

Jason Hollinger/Wikimedia Commons

Souvent, on pense que les limaces et les escargots sont les grands ennemis de nos jardins, et c'est pour cela que nous les éloignons dès que nous les apercevons, afin de protéger nos précieuses cultures.

En réalité, il y a peu d'espèces de limaces et d'escargots qui se nourrissent de feuilles vives : la plupart préfère se nourrir de matière organique en décomposition comme de feuilles, de tiges et parfois même de restes d'autres animaux, et c'est pour cela qu'elles peuvent se révéler extrêmement utiles pour nos jardins. Elles font en effet partie du processus de compostage naturel et peuvent contribuer à améliorer la qualité de notre terre, avec des bienfaits pour nos plantes. 

Ces petits animaux peuvent se révéler très utiles pour attirer les oiseaux, les crapauds, les grenouilles et les hérissons, qui permettent de modérer la présence de parasites potentiellement dangereux, en se nourrissant d'insectes et de larves. 

Il faut aussi se rappeler qu'il n'y a pas beaucoup d'espèces végétales que les limaces apprécient. En effet, elles se nourrissent de feuilles vives et c'est pour cela qu'il serait préférable d'apprendre à cohabiter avec ces habitants utiles et naturels de notre jardin plutôt que des les éloigner en masse, en privilégiant les méthodes qui protègeront uniquement les plantes plus vulnérables.

Advertisement

Comment protéger vos plantes des limaces

Becks/Wikimedia Commons

Comment faire, donc, pour protéger vos plantes des limaces sans les éliminer pour autant de votre jardin ? La méthode la plus simple consiste à entourer les espèces sensibles avec des barrières physiques ou biologiques, qui permettent d'éloigner les limaces  :

  • les anneaux en cuivre placés autour des plantes sensibles : ils constitueront une bonne barrière physique contre les limaces tout en les préservant ; cette solution est parfaite également pour ptoéger vos plantes en pot ; 
  • d'autres barrières physiques intéressantes : les cendres fraîches, le sable fin, le gravier et les fragments de coquillage, qui sont un obstacle aux limaces et qui peuvent être placés autour de la plante que vous souhaitez protéger ; 
  • placer des fils de laine autour des plantes peut permettre d'éloigner les limaces, grâce à leur action déshydratante ; 
  • attirer les espèces prédatrices des limaces vous permettra ne vous permettra pas seulement de vous débarrasser de ce problème de manière durable sur le plan environnemental, cela favorisera aussi la biodiversité dans votre jardin.

Grâce à ces méthodes, la cohabitation avec les limaces aura de grands effets bénéfiques.

Advertisement