Les conseils pas à pas pour rénover une vieille table en bois

par Laura S.

28 Avril 2022

Les conseils pas à pas pour rénover une vieille table en bois
Advertisement

Quand on veut restaurer la beauté d'une table ou une planche en bois, il est préférable de le faire de telle manière à les restaurer vraiment de la meilleure des façons, afin de les régénérer et de les retrouver comme neuves. Parfois ce travail de finition sert aussi à utiliser au mieux du bois de récup qui a été utilisé pour un travail de DIY. 

Il est donc préférable de se préparer avec tout le nécessaire et de ne pas oublier certaines étapes utiles, afin d'obtenir des résultats satisfaisants de son propre travail. Lisez ci-dessous pour voir comment faire pour restaurer la beauté du bois marqué par le temps.

via Architectural Digest

Advertisement
pxhere.com

pxhere.com

Ce dont vous aurez besoin :

  • Un produit pour nettoyer la surface avant de la travailler. Ce peut être des détergents multi-usages ou le remède DIY que vous préférez pour ce type de bois. L’important est qu’il nettoie, en dégraissant même chaque saleté et impureté – peu importe s’il résulte trop agressif, vous devrez l’utiliser seulement une fois pour préparer la surface.
  • Un chiffon en microfibre ou même du papier absorbant pour utiliser ce produit.
  • Du papier de verre pour poncer : il faudra du grain 60, 120 et 360.
  • Une ponceuse manuelle (celle à revêtir de papier de verre avec le manche), ou une électrique.
  • Un chiffon pour dépoussiérer
  • Huile pour le bois (pour nourrir et sceller)
  • Imprégnant, seulement si vous voulez changer la couleur du bois. Si vous voulez ensuite peindre, un primer de base et ensuite la peinture que vous souhaitez.

Comment procéder

  1. Nettoyage de la surface à fond : le bois devra être mis à nu. Donc il ne suffit pas de dépoussiérer sommairement, il faudra d’abord enlever toute la saleté sèche et passez un détergent pour nettoyer. Il est conseillé de le vaporiser sur le chiffon (ou papier) au lieu de le vaporiser directement sur le bois, afin que ce dernier ne s’imprègne pas trop d’humidité qui pourrait le déformer un peu.
  2. Enlever d’éventuelles textures : avec le papier de verre, il faut poncer pour que le bois retrouve son aspect brut. Utilisez d’abord le papier ayant un plus gros grain (avec la ponceuse manuelle ou électrique, comme vous préférez), enlevez toute la sciure que vous créerez avec un chiffon attrape-poussière, et poncez de nouveau avec le papier à grain un peu plus fin (120). Dépoussiérez de nouveau parfaitement.
  3. Nourrissez le bois : utiliser une des huiles pour nourrir les fibres du bois et les sceller. Celles de tung ou de taek sont généralement conseillées. Attendez que le bois s’en soit bien imprégné et sèche de nouveau.
  4. Si vous voulez que le bois ait une couleur différente, pour donner par exemple l’impression qu’il provient d’un arbre différent, alors utilisez l’imprégnant adapté. En alternative, vous pourriez colorer le bois avec une peinture. Dans ce cas, il est conseillé de le faire après avoir passé l’huile (mais certains survolent cette étape). Il est quand même essentiel d’appliquer une couche de primer avant de commencer avec les couches de peinture colorée. Une fois que cette couche de base aura séché, avant de passer la peinture, prenez le papier de verre plus fin et utilisez-le pour poncer parfaitement la surface, puis enlevez toute la poussière jusqu’au dernier grain visible ; ainsi, vous aurez préparé la meilleure base pour la peinture. Tenez toujours compte des temps de séchage de chaque produit, et du temps minimum à respecter entre les couches éventuelles de peinture.

Quand la peinture aura séché, en général le travail est fini. Mais vous pourriez aussi conclure avec une dernière étape, celle d’un produit de protection transparent (avec finition brillante ou opaque, selon votre convenance). Ce sera un résultat très professionnel.

Advertisement