Plumbago ou plombage : les astuces utiles pour cultiver une belle plante grimpante

Laura Sichi

11 Juillet 2022

Plumbago ou plombage : les astuces utiles pour cultiver une belle plante grimpante
Advertisement

On le connaît surtout comme Plumbago ou plombage, mais parfois on l'appelle aussi Jasmin bleu, plante du plomb ou géranium bleu. On croyait en effet qu'il était bon pour soigner les intoxications provoquée par le plomb, et il a un aspect qui rappelle celui de certains géraniums. En réalité, quand on parle de plumbago, on fait presque toujours référence au  Plumbago capensis, c'est-à-dire une plante sarmenteuse originaire du Sud de l'Afrique qui se présente comme un arbuste avec un port semi-grimpant.

Il fleurit du printemps jusqu'à l'automne, avec des fleurs bleues qui ont la couleur du ciel. Les fleurs sont lisses et oblongues, d'un vert plutôt clair qui, associé aux fleurs, offre une plante très belle et élégante, qu'il est intéressant d'introduire dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon.

Advertisement

pixabay.com

Climat et exposition

Le plumbago craint le gel, il peut donc ête cultivé en pleine terre seulement où les hivers sont doux et à l'abri. Sinon, vous pouvez les cultiver en pot, en prenant soin de le retirer dans des lieux protégés adaptés ou de le couvrir avec des toiles de tissu non tissé, et aussi le pot, avec des feuilles de pluriball, tissu non tissé ou de vieux sacs.

Quant à l'exposition, il doit être placé en plein soleil.

pxhere.com

Sol

Comme toutes les plantes qui aiment le soleil et qui proviennent de climats chauds, le substrat dans lequel pousse le plumbago doit être bien meuble, enrichi en substances organiques et drainantes. Il est toujours conseillé de mettre sur le fond du trou ou du pot de l'argile expansée ou d'autres matériaux équilavents pour éviter les stagnations. 

Si la plante est cultivée en pleine terre, il sera utile de protéger le sol autour du collet de la plante l'hiver, avec du paillage de feuilles ou de paille. 

Advertisement

Commons Wikimedia

Arrosage

Ce sont des plantes qui doivent être suivies de plus près quand elles sont jeunes et si elles sont cultivées en pot, en arrosant quand le sol sèche. Celles qui sont cultivées en pleine terre, toutefois, sont plus autonomes, et demandent très peu d'entretien, à part durant les moments les plus chauds de l'année. L'été, en effet, il faut arroser régulièrement, de façon abondante, quand le terrain est sec et pas avant, pour éviter des stagnations nocives.

Taille 

Il n'y a pas besoin de faire autre chose que de donner un peu d'ordre au feuillage, sans trop intervenir durant la phase végétative.

Maladies et parasites 

Faites attention aux pucerons et aux cochenilles. 

 

C'est vraiment beau de voir ces nuages bleus dans le jardin, vous ne trouvez pas ?

Advertisement