5 conseils pour avoir de magnifiques géraniums

par Laura S.

22 Mai 2024

Advertisement

Il y a sûrement une raison si les géraniums sont les protagonistes des balcons et des jardins dès la fin du printemps et pour tout l'été !

Le genre Pelargonium (que l'on appelle géraniums), est en effet un grand protagoniste des espaces verts privés et publics. Il en existe un grand nombre de variétés qui changent au niveau des formes et des couleurs des fleurs et des feuilles, et ils sont tous très fascisants. Comment faire pour les voir au mieux et profiter d'une floraison longue et généreuse pendant tout l'été ? Nous vous redonnons quelques conseils importants pour cultiver les géraniums.

Advertisement

1. Une exposition parfaite pour les géraniums : le soleil

Creativo

Le fait que ce soient des plantes originaires de l'Afrique du Sud nous oriente quant à leur exigences et l'exposition : les géraniums préfèrent profiter du soleil direct quelques heures par jour, et ils nous le rendent avec un certain nombre de fleurs. Ils parviennent en effet à tolérer la chaleur intense, bien que certaines variétés un peu plus délicates préfèrent être protégées durant les heures les plus chaudes de la journée. Demandez conseil aux vendeurs. 

Les géraniums aiment les emplacements lumineux avec ombre partielle, il suffit qu'ils soient éclairés pendant quelques heures par jour. Vous pourrez ainsi les placer dans des points orientés Sud-Est, Sud, Sud-Ouest. 

Advertisement

2. Arrosage : vous pouvez apprendre vite

Creativo

Less is more, " moins c'est mieux ". C'est la devise dont se rappeler quand vous arrosez vos géraniums. Ils n'aiment pas les stagnations et tolèrent des températures élevées, ainsi que de brèves périodes de sécheresse ; tout cela pour dire qu'il ne faut pas les arroser trop souvent. Ce qu'il faut faire, c'est de contrôler l'état du sol, en enfilant un doigt pour savoir si le terreau est sec à la surface seulement (et dans ce cas pas besoin d'arroser), ou en profondeur, signal qui nous indique qu'il est temps de donner de l'eau. 

Quand vous arrosez, versez directement l'eau sur le bas, abondamment.

Généralement, il faut arroser une fois par semaine au printemps et à la fin de l'été, deux fois par semaine durant les période de fortes chaleurs. 

3. Le terreau idéal pour les géraniums

Les géraniums n'aiment pas les stagnations d'eau et ce sont des plantes qui vivent au soleil : il est donc essentiel qu'ils aient un terreau bien drainant. Créez une couche d'argile expansée sur le fond et remplissez les pots de terreau adaptés aux géraniums. 

Vous pouvez en trouver dans le commerce, ils sont généralement faits de terreau riche en nutriments et sont allégés avec la perlite, la vermiculite, ou le sable - dans des proportions plus petites que les cactacés. Cela nous indique aussi comment en préparer chez nous : si vous avez beaucoup de plantes, il est bien d'avoir un grand sac de terreau, bien équilibré et naturel, et une réserve de vermiculite, ou perlites ou sable qu'il sera possible d'incorporer pour avoir le terreau dont vous avez besoin.

Le pH idéal du terreau des géraniums se situe entre 6.0 et 6.5, ce qui est également un facteur dont tenir compte au moment de l'achat.

4. Fertiliser les géraniums pour qu'ils soient toujours magnifiques

Creativo

Fertiliser les géraniums est une façon qu'ils aient de belles fleurs et de belles feuilles. Il faut le faire au printemps, régulièrement, mais sans exagérer. Il est important d'éviter d'accumuler du fertilisant dans le sol qui ne se dissoudra pas bien avec les arrosages ou les pluies. Si cela arrivait, vous risqueriez de " brûler " la plante. 

Quant au type de fertilisant, la proportion entre azote, phosphore et potassium peut être : 15-15-15 ou 15-16-17, ou encore 20-10-20. L'élément le plus important, toutefois, à ajouter consstamment, c'est l'azote, autour de 200 ou 250 milligrammes par litre.

5. Ne pas oublier les fleurs séchées

Creativo

Une dernière précaution à prendre : n'oubliez pas d'éliminer les parties sèches. Nous parlons des fleurs, mais aussi des feuilles. Pour la plupart des pelargoniums plus communs, on remarque facilement les fleurs séchées qui s'enlèvent à la main sans que vous n'ayez besoin de couper quoi que ce soi. Et c'est la même chose des feuilles. Mais quand la fleur n'est pas belle à voir, presque sèche, et que la tige émet un peu de résistance pour se détacher de la branche, il faut faire attention et éviter d'abîmer la branche. Dans ce cas, ou vous attendez avant de couper la fleur, ou vous coupez la tige à la base avec des ciseaux aiguisés et des larmes stérilisées. 

De cette façon, la plante sera stimulée et poussera sans perdre d'énergie pour les parties abîmées. 

Prêts à avoir des géraniums splendides, cet été ? 

Advertisement