Une plante grasse qui ressemble à une rose ? Découvrez cette belle plante succulente qui vient des Canaries

Laura Sichi

24 Février 2022

Une plante grasse qui ressemble à une rose ? Découvrez cette belle plante succulente qui vient des Canaries
Advertisement

Un de ses noms communs est Rose de montagne, mais en réalité il s'agit d'une plante succulente (celles que nous appelons habituellement "grasses") qui ressemble en fait à un bouton de rose, seulement avec des pétales charnus et de couleur vert jade.

Greenovia Dodrentalis est une plante originaire de l’archipel tropical des Canaries, en particulier de l’île de Tenerife. Un autre nom scientifique est Aeonium dodrantale. Sa croissance est lente, ce qui la rend facile à cultiver même à la maison, pourvu qu’il y ait les conditions appropriées. Elle atteint un maximum de 20 cm de hauteur, et les roses atteignent au maximum 6 cm de diamètre. Découvrez-en plus sur cette plante en lisant ci-dessous.

Advertisement
  • Exposition : si vous voulez les cultiver à l’extérieur, nous recommandons une position de pénombre, où les plantes ne sont pas atteintes en permanence par le soleil, mais pas trop dans l’obscurité. Dans la maison, il faudra une pièce lumineuse. Comme elles risquent de mourir si elles sont longtemps exposées au froid intense, en hiver, il est toujours recommandé de les mettre à l’abri en les rentrant à la maison. D'ailleurs, l’hiver est la période où elles poussent le plus, il est donc plus agréable de profiter de leur développement de près.
  • Terreau : comme les autres succulentes, elles ont besoin d’un substrat bien drainant. Il est donc conseillé d’utiliser un peu de terreau mélangé avec de la perlite et aussi de la pierre ponce, afin d'obtenir un mélange très léger.
  • Arrosage : lorsque le substrat sèche, il faut arroser généralement toutes les deux semaines pendant l'hiver (ou encore plus) et un peu plus souvent dans les périodes plus chaudes, mais attention à ne pas exagérer.

Ne les plantez pas dans des pots trop grands : à l'état sauvage, elles poussent souvent dans des fissures entre les rochers, donc même à la maison elles n’ont pas besoin d'avoir trop d'espace. Si elles poussent constamment, vous pourrez les rempoter tous les deux ou trois ans au maximum.

De plus, les feuilles les plus extérieures en bas, lorsque la plante est désormais adulte, se détachent davantage du corps principal, en prenant une couleur sable légèrement rosée.

Advertisement

Ces plantes produisent ensuite d'autres planteds, plus petites, généralement tout autour de la plante d’origine, et si vous voulez, vous pouvez les séparer (toujours en utilisant des couteaux ou des ciseaux stérilisés et avec une coupe nette, pas en les coupant à la main) pour créer de nouvelles plantes. Ou vous pouvez les faire grandir ensemble et admirer la composition qu'elles vont former toutes seules.

Aimeriez-vous cultiver ces plantes à la maison ?

Advertisement