La merveilleuse plante du dauphin : découvrez comment cultiver le Senecio Peregrinus

Laura Sichi

26 Février 2022

La merveilleuse plante du dauphin : découvrez comment cultiver le Senecio Peregrinus
Advertisement

Dans le monde elle est connue comme Plante du dauphin ou Succulente dauphin, parce que ses feuilles charnues ont tout l’aspect d’une série de dauphins qui sautent entre les vagues. Mais le nom scientifique est Senecio peregrinus, une plante originaire d’Afrique du Sud et fruit de l’hybride entre les espèces Senecio articulatus et Senecio rowleyanus.

Cette plante peut pousser jusqu’à avoir des branches retombantes de 90 cm de long, tandis que sa hauteur ne dépasse généralement pas 15 cm. Avec son port, elle est parfaite pour les paniers suspendus ou dans des vases placés sur un rebord, une étagère ou une balustrade, de sorte que le feuillage peut retomber librement vers le bas. Découvrez-en plus en lisant ci-dessous.

Advertisement
  • Exposition : bien que ce soit une plante succulente, elle n’aime pas rester trop longtemps sous le soleil direct, parce qu'il peut brûler ses feuilles. Choisissez donc un endroit lumineux, mais non exposé aux rayons directs du soleil.
    Même les fenêtres orientées sud qui offrent la lumière du matin vont bien, mais pas dans la partie centrale de la journée. Et vous pouvez vous aider pendant l'hiver avec des lampes LED pour la croissance des plantes.
  • Température : ces plantes ne tolèrent pas le froid (leur zone de rusticité est la 10, donc les zones climatiques chaudes). Le minimum de température qu’elles peuvent supporter (pas longtemps) est de 4-5 degrés, et l’idéal pour leur croissance est de 22.
  • Terreau : celui pour les cactus et les succulentes en général va bien, bien délié et enrichi de perlite ou de sable qui empêchent la stagnation de l’eau, ce qui conduit au risque de pourriture des racines et à la mort de la plante.
  • Arrosage : placez le pot dans le lavabo, la douche ou la baignoire, et arrosez bien jusqu’à ce que l’eau ressorte du fond. Laissez drainer l'eau autant que possible et remettez la plante à son emplacement. Cette opération doit être effectuée chaque fois que le sol se dessèche complètement (donc même au-dessous de la couche superficielle), toujours pour éviter d’exagérer et de faire pourrir les racines. En général, une fois par semaine au printemps et au début de l’automne suffit, et une fois par mois pendant l'hiver, lorsque la plante est dormante. Mais il vaut toujours mieux vérifier le terrain et déterminer la fréquence des arrosages en fonction des températures de chaque maison.

Une curiosité : ces plantes produisent aussi des petites fleurs qui ont un léger parfum de cannelle, mais pour les voir il faut garantir les conditions de culture appropriées, surtout en hiver. Donc, de la fin de l’automne au début du printemps, maintenez-les à 15 degrés, assurez-vous de ne pas exagérer avec les arrosages et pendant cette période garantissez 3 heures ou un peu moins de lumière (pas dans les heures de déjeuner) de sorte que la plante "dorme" vraiment. Ce sont des plantes qui aiment être un peu plus à l'étroit que d’autres, donc mettez-les toujours dans des pots à peine plus grands que le petit bloc de terre.

Vous en avez déjà fait pousser une chez vous ?

Advertisement