Comment cultiver la primevère, la fleur colorée et résistante qui annonce le printemps

Laura Sichi

26 Février 2022

Comment cultiver la primevère, la fleur colorée et résistante qui annonce le printemps
Advertisement

Une fleur simple qui donne beaucoup de satisfactions : les primevères font partie des premières plantes à annoncer l’arrivée du printemps, puisqu’elles commencent à fleurir dès la fin de février, lorsque l’hiver commence à perdre ses caractères plus rigides pour faire place à des températures de plus en plus douces.

Elles poussent spontanément à de nombreux endroits dans le monde, avec des fleurs simples et adorables, et puis il y a une infinité de cultivars hybridés artificiellement pour pouvoir avoir des pétales de n'importe quelle nuance (même noires !) et des plantes avec des fleurs qui peuvent aussi être doubles. Elles sont faciles à cultiver et résistent dans de nombreuses conditions : découvrez-en plus sur les primevères en lisant ci-dessous.

Advertisement

pxhere.com

  • Exposition : elles n’aiment pas le soleil direct pendant les heures les plus chaudes de la journée, en particulier lors des saisons les plus chaudes de l’année. L'été, en effet, elles risquent de se brûler si elles sont trop exposées au soleil direct. Mettez-les donc dans une pénombre lumineuse, où le soleil arrive le matin ou en fin d’après-midi, mais sans qu'il fasse trop sombre le reste du temps. Les plus rustiques (généralement avec des fleurs plus simples et sans couleurs particulières) sont beaucoup plus résistantes, tandis que certaines variétés particulières et sélectionnées craignent les courants et les vents, donc il vaut toujours mieux les mettre dans une position abritée.
  • Températures : elles aiment la fraîcheur et craignent la chaleur intense, mais elles savent assez bien s’adapter où il n’y a pas de températures extrêmes.
  • Arrosage : le terreau doit être mouillé quand il sèche complètement. Donc il faut l'arroser une paire de fois par semaine lors des périodes les plus chaudes, et en diminuant au fur et à mesure l'arrosage durant les saisons les plus humides et froides.
  • Terreau : elles ont besoin d’un sol bien drainé, doux et enrichi avec un peu de tourbe. Elles préfèrent un pH acide.
  • Engrais : un engrais universel pour plantes fleuries, qui soit équilibré en azote, phosphore et potassium, est parfait.

Vous pouvez les planter durant chaque période de l’année,en évitant les périodes les plus chaudes. Quant au semis, il est préférable de semer lorsque les températures nocturnes ne sont pas trop élevées (5-8°C), donc même pendant l'hiver au début du mois d’avril, afin que les graines aient plus de chances de germer.

Elles sont très belles dans les bordures des parterres de fleurs mais aussi cultivées en pots (il faudra les rempoter tous les deux ans environ). En avez-vous déjà eu à la maison ?

Advertisement