Vrai ou faux ? Quelques conseils utiles pour reconnaître les imitations de 4 marques célèbres

Laura Sichi

19 Juillet 2022

Vrai ou faux ? Quelques conseils utiles pour reconnaître les imitations de 4 marques célèbres
Advertisement

Il y a des marques qui sont célèbres dans le monde entier, convoitées pour une série de vêtements et d'accessoires qui gagnent la faveur du marché partout, et deviennent un peu des status symbol que l'on peut retrouver dans tous les coins de la planète. Des vestes, des polos, des chaussures mais pas seulement : parfois c'est justement le logo d'une marque en particulier qui les rend super attrayants. 

À l'origine d'une telle renommée, surtout si elle dure dans le temps, il y a toujours une société qui garantit (ou garantissait) des produits d'une certaine qualité, et ces noms si puissants du marché font envie à un grand nombre de personnes, que ce soit à ceux qui achètent ou à ceux qui veulent en tirer profit. Voilà donc que les imitations fleurissent un peu partout. Comment faire pour reconnaître une vraie pièce d'une fausse ? Pour certaines marques, il y a des indications utiles, et nous vous en reportons quelques-unes ci-dessous. 

Advertisement

Polo Ralph Lauren

Polo Ralph Lauren

Voice of People Today/YouTube

Une des marques les plus célèbres quand on parle de polos, à savoir les t-shirts dotés d'un col qui rappelle celui des chemises et fermées par deux ou plusieurs boutons, est l'américain Ralph Lauren, qui est donc très imité. 

Parmi les différents signes distinctifs à contrôler, il y a avant tout le logo brodé sur le devant, généralement à la hauteur du pectoral droit. Dans les différents modèles vrais, ce logo est cousu avec beaucoup de détails, pour former une image proportionnée et qui semble même avoir du clair-obscur : on voit les brides sur la poitrine du cheval et on distingue toutes les formes de l'animal et du joueur de polo. 

Encore, les vrais vêtements n'utilisent que des boutons en nacre, cousus avec des points croisés.

Polo Ralph Lauren

Polo Ralph Lauren

Voice of People Today/YouTube

Parmi les vêtements de sport, surtout les vestes d'hiver, la marque américaine The North Face est l'une des sociétés leader du secteur. Il est facile de reconnaître les fausses marques quand le logo, bien qu'étant proportionné, est juste imprimé et pas cousu, comme sur la photo. Dans les autres cas, il faut regarder l'ensembel : les lettres et le dessin doivent être parfaitement séparés, de dimensions régulières (il ne faut pas qu'elles soient étroites ou épaisses, par exemple), et il ne doit pas y avoir de fils qui semblent unir une lettre à l'autre. 

Encore, les plaques internes (celles sous le col), dans les faux vêtements sont souvent approximatives et disproportionnées, ou indiquent de mauvaises tailles (souvent les XL ou plus grandes encores). Dans les cas des vêtements qui ont le logo cousu presque de façon identique à l'original, cette vidéo peut vous aider.

Advertisement

Tommy Hilfiger

Tommy Hilfiger

HolloWmanVid/YouTube

Un vêtement décontracté qui fait le tour du monde : Tommy Hilfiger a des prix plus abordables aux Etats-Unis et sur d'autres marchés il y a aussi des produits de plus grande valeur. Il a tout de même un bon prestige et se trouve très imité. À quoi faut-il faire attention ? 

Avant tout, les coutures : elles doivent toujours être précises et droites, peu visibles. Pas de fil qui dépassent ou des points mal faits. Encore, le logo, qui est bleu dans la partie supérieure et inférieure et blanc et rouge au centre. 

Faites ensuite attention aux plaques internes, celles sur le col : les originales sont faites avec un tissu doux, agréable au toucher et sans arêtes pointues qui peuvent gêner une fois qu'on les porte. Et puis, dans les cas où le graphisme des logos ne semble pas net ou proportionné, il faut penser qu'il s'agit peut-être d'une imitation.

Nike Air Force 1

Nike Air Force 1

fake cip/YouTube

Parmi les chaussures les plus appréciées au monde, il y a certains modèles de Nike, comme les Air Force 1. Déjà, à partir de l'emballage, vous pouvez comprendre un grand nombre de choses, mais dans ce cas ce seront les détails qui parleront. 

Les coutures sur le talon, par exemple, doivent être symétriques et sans rabats en trop, ni résulter trop tordues ou approximatives. Les éléments en relief du caoutchouc sur la partie basse du talon, ensuite, seront symétriques et précises seulement sur les vraies. 

Les plaques en métal sur le devant sont satinées dans les originales et portent le marquage AF1 parfaitement lisible et précis. Encore, les semelles internes dans les imitations sont souvent faites avec des matériaux synthétiques de mauvaise qualité. Vous devriez ensuite pouvoir lire, sur l'étiquette de la chaussure, des informations sur le numéro de fabrication, le pays d'origine et la pointure, et ces données doivent être cohérentes. 

En faisant un peu attention, on peut éviter d'acheter un faux article !

Advertisement