Terreau qui reste dans les pots ? Vous pouvez le réutiliser pour ne pas en acheter de nouveau

Laura Sichi

02 Octobre 2022

Terreau qui reste dans les pots ? Vous pouvez le réutiliser pour ne pas en acheter de nouveau
Advertisement

Si vous aimez le jardinage, il y a au moins un coin de la maison ou du balcon où vous mettez de côté les pots non-utilisés, les sachets de terreau et tout ce qui peut servir mais qui ne doit pas rester à la vue de tous. Dans ces zones de maison que nous connaissons et où nous vivons, il y a aussi des pots de plantes qui n'ont pas résisté, des semis qui ont été atteints par des oiseaux ou des rongeurs avant que les plantes ne poussent à l'intérieur, mais aussi les pots de toutes ces variétés de saison, décoratives ou du jardin, qui ont atteint la fin de leur cycle de vie. 

Ce qui laisse donc de nombreux pots, plus ou moins grands, pleins de terreau. Qu'en faire ? Dans de nombreux cas on peut les réutiliser, afin de ne pas devoir en acheter d'autres à la première occasion où cela est nécessaire !

via gardeningknowhow

Advertisement

Creativo

Si le terreau est dans ce pot depuis longtemps, il faudra le stériliser pour éviter que d'éventuels champignons ou maladies ne se propagent sur les nouvelles plantes. Mais si vous êtes certains qu'il y avait une plante qui a disparu justement à cause d'une maladie en particulier, alors il vaut mieux vous en séparer et jeter le tout. 

Pour stériliser le terreau, vous pouvez : 

utiliser la vapeur : certains utilisent les pulvérisateurs à pression, en versant au moins une paire de litres d'eau et en plaçant un plateau avec du terreau (au moins 10 cm d'épaisseur) au sommet, où il sera atteint par la vapeur. Le processus dure 15-30 minutes en moyenne. 

Sinon, pour utiliser une casserole normale, mettez l'équivalent de trois ou quatre doigts d'eau, puis une grille pour la cuisson à vapeur sur laquelle positionner le plateau avec la terre, recouvert de papier alu, et faites bouillir pendant 30 minutes. 

Dans tous les cas, laissez refroidir avant de toucher le terreau. 

Utiliser le four : attention, les températures élevées peuvent brûler la terre. Dans ce cas aussi ne dépassez pas les 10 cm d'épaisseur de terreau sur le plat, recouvrez avec du papier alu, mettez un thermomètre pour aliments à l'intérieur et faites cuire à 89-90°C maximum pendant 30 minutes environ. Ne dépassez jamais ces températures, au risque de créer des toxines dangereuses. Laissez refroidir avant d'utiliser. 

Utiliser le micro-ondes : dans ce cas il est nécessaire d'utiliser des récipients avec des couvercles (avec des trous) adaptés à la cuisson au micro-ondes. Considérez 90 secondes de cuisson par kg de terreau. Laissez refroidir avant d'utiliser. 

Utiliser le soleil : c'est le plus facile. Mettez-le dans des sacs poubelle résistants et épais, et laissez-le à l'endroit le plus ensoleillé du jardin ou du balcon pendant des semaines ou des mois. L'important est qu'il ne se mouille pas. 

Une fois que vous aurez éliminé les éventuels agents pathogènes, le terreau sera sûr, mais aussi pauvre : ces processus le privent des nutriments. Donc, avant de l'utiliser, mélangez-le toujours avec des substances qui l'enrichissent, comme le compost, l'humus de lombric, etc. 

Avec quelques précautions, vous aurez une ressource renouvelable qui vous évitera d'avoir à courir acheter de nouveaux sacs de terreau !

Advertisement