Orchidées dans de l'eau ? Essayez de les cultiver ainsi avec ces conseils utiles - Creativofrance.fr
x
Orchidées dans de l'eau ? Essayez de…
Courgettes façon caprese : émerveillez vos invités avec une recette facile, rapide et savoureuse Retrouvez vos vieux baskets avec ces simples méthodes DIY

Orchidées dans de l'eau ? Essayez de les cultiver ainsi avec ces conseils utiles

11 Juin 2021 • Par Laura Sichi
1.043
Advertisement

Les orchidées font partie des plantes d'appartement des plus aimées au monde, et dans leur habitat naturel, ce sont de véritables merveilles de la nature, qui poussent luxuriantes entre les branches et sur les troncs d'autres plantes. Les cultiver à la maison demande un peu d'attention mais ce n'est pas impossible, surtout pour certaines variétés plus résistantes. 

Mais si vous voulez tester une technique de culture différente, très belles à voir aussi, vous pouvez tester l'hydroculture, c'est-à-dire la méthode qui prévoit de les faire pousser directement dans l'eau, sans entourer les racines d'autres substrats. Les orchidées les plus adaptées à ce type de culture sont les épiphytes, à savoir celles qui, dans la nature, vivent sur d'autres plantes et sont habituées à chercher de la nourriture avec leurs racines aériennes. Ces plantes souffrent beaucoup plus dans l'eau et leurs racines peuvent pourrir rapidement. 

De plus, il est toujours préférable de tester cette technique avec des exemplaires jeunes, que vous venez d'acheter, qui ne sont donc pas habitués depuis des années à rester dans un pot avec du terreau.

image: Pinterest

Le premier pas le plus important de l'hydroculture pour ces plantes est d'enlever toute trace de terreau et de substrat qui entoure les racines : il faut remettre le système racinaire à nu, très délicatement. Plus les plantes sont manipulées par l'homme, et plus elles souffrent, évitez donc de trop prolonger les manoeuvres.  

image: Pinterest

En général, le substrat est plus lâche et plus facile à enlever des racines, et parmi elles se concentre celui qui adhère à l'appareil racinaire. Il vaut donc la peine de répéter que rien ne doit rester, pas même un morceau d'écorce, de terreau, de petit pierre ou autres, parce qu'une fois que vous tremperez la plante dans l'eau, cela favoriserait la pourriture des racines. 

Pour vous aider, vous pouvez faire tremper la plante dans un peau d'eau tiède pendant 20 minutes et enlever ce qui s'en va facilement. Si nécessaire, répétez l'opération plutôt que d'agresser les racines. 

Advertisement
image: Pinterest

Quand les racines sont toutes libérées, vous devez mener une petite infection : si certaines sont abîmées ou pourries, stérilisez bien une paire de cisailles et éliminez-les. 

Quand vous aurez enfin nettoyé toutes les racines, vous pourrez continuer en les faisant tremper dans des récipients transparents (en général des pots en verre assez larges), et vous choisirez si les cultiver juste dans de l'eau ou avec de l'argile expansée.

image: Pinterest

Il vaut mieux préférer des pots assez hauts et avec les bords ventrus, comme des bowls ronds avec une embochure plus étroite, de façon à faire s'évaporer plus lentement l'eau dans le pot. Cela vaut aussi pour la culture semi-hydroponique. 

Vous devez ensuite vous assurer que la plante, en sortant du pot, ne bloque pas le flux d'air à l'intérieur, occupant toute l'ouverture : l'eau doit pouvoir s'évaporer, mais pas trop rapidement, sinon les racines finiront par pourir.

Si vous utilisez l'argile expansée (ou tout autre type de galets qui peuvent aller), remplissez plus de la moitié (presque les deux tiers) du pot et assurez-vous que l'eau arrive toujours à un tiers du pot. Ainsi, l'argile s'imprègnera de l'eau et la transmettra aux racines, qui ne seront pas toujours immergées. Pour cette méthode, il est important que l'eau ne s'évapore jamais complètement. 

Mais si vous voulez cultiver en pleine hydroculture, vous devrez toujours laisser suffisamment d'eau pour couvrir les pointes des racines (mais pas tout l'appareil racinaire) pendant deux jours, et laisser ensuite sécher pendant cinq jours. Il est important que l'eau soit de bonne qualité, et ne contiennet pas de susbtances chimiques. Vous pouvez recueillir de l'eau de pluie (surtout si vous vivez dans une ville qui n'est pas trop polluée), ou remplir un bol d'eau et le laisser à l'air libre 24 heures avant de la verser dans le pot. Sinon,vous pouvez utiliser de l'eau distillée. 

 

Aimeriez-vous essayer de cultiver ainsi les orchidées ? 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci