Prenez soin de votre pelouse après les fortes chaleurs de l'été : voici ce que vous avez à faire pendant l'automne - Creativofrance.fr
x
Prenez soin de votre pelouse après…
Voici les bons accessoires pour avoir une garde-robe rangée Huile de friture : quelle est la meilleure façon de l'éliminer ?

Prenez soin de votre pelouse après les fortes chaleurs de l'été : voici ce que vous avez à faire pendant l'automne

05 Octobre 2021 • Par Laura Sichi
764
Advertisement

Chaque année les plantes de nos jardins doivent être entretenues avec divers types d'entretiens selon les saisons, et pour ceux qui veulent avoir un gazon irréprochable, l'herbe de la pelouse ne fait pas exception. Après la chaleur de l'été, les températures commencent à baisser et le climat qui favorise la repousse de l'herbe revient, rendant aussi plus simple d'effectuer toute une série d'opérations nécessaires pour prendre soin au mieux de la pelouse. 

Lisez cet article pour découvrir ce que vous devez faire à la fin de l'été, de sorte qu'au printemps suivant votre pelouse soit belle et saine.

via: rhs.org.uk
image: maxpixel.net

Scarification : passer le râteau (les balais en métal), recueillir les herbes mortes et surtout les feuilles permet d'aérer le sol, évitant que cette couche fasse ensuite devenir la pelouse " spongieuse " (on parle de " thatch " en anglais, ce qui indique que le sol devient comme de la paille). Quand cette couche spongieuse est trop épaisse, l'eau et les engrais ne pénètrent plus dans le sol. Il ne faudra pas non plus pratiquer de scarifications trop en profondeur : rateler de façon vigoureuse suffira, en grattant un peu le sol. Vous pourrez ensuite déplacer tout ce que vous recueillez dans la pile de compost ou créer un tas dans lequel vous ajouterez aussi le fauchage de la pelouse pour avoir, avec le temps, du terreau utile pour jardiner. 

Aération : il existe des instruments (et même des chaussures) avec des rouleaux, ou des moteurs, pour aérer la pelouse, c'est-à-dire pratiquer des petites perforations du sol pas très profondes, qui permettent d'éviter que ne se crée une couche trop dure et compacte à la surface. C'est une opération à faire à l'automne, mais aussi une fois tous les deux ou trois ans. 

Terreautage : il s'agit de la distribution d'une couche de sable siliceux, de terreau argileux et de matière organique (même de feuilles composées), qui enrichit le milieu de nutriments utiles, l'applatit en cas d'aspérité (et remplit aussi les trous d'aération). Cela permet à l'herbe de la pelouse de faire pousser les racines de façon plus vigoureuse. Les proportions du terreautage sont : 6 parts de sable, 3 parts de terreau argileux et sableux (sandy loam), et 1 part de compost. Vous aurez besoin de 2 kg par mètre carré. 

Égaliser : si à la fin de ce procédé, vous remarquez des parties plus hautes, égalisez avec une pelle. 

Bon jardinage ! 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci